BAT (bon à tirer)

Un BAT ou bon à tirer est un terme technique utilisé en imprimerie pour qualifier l’épreuve contractuelle finale validée par le client, avant que ne soit lancée l’impression des documents commandés.

Le bon à tirer signifie que tous les éléments présents sur le projet d’impression soumis au client sont conformes à ses attentes. C’est un document signé qui fait figure de preuve contractuelle en cas de litige : par exemple, si les éléments reçus après impression ne sont pas conformes au bon à tirer, initialement accepté et signé par le donneur d’ordre.

Aujourd’hui, un bon à tirer peut être un document imprimé ou numérique. Une fois ce document approuvé et signé, le maître d’œuvre s’engage à livrer le document tel qu’il a été accepté par le donneur d’ordre et il engage le processus de production du produit commandé.

Bidonner

Dans l’argot du métier, bidonner est le fait de rapporte des faits « bidons » (faux). Ces faits sont donc soit inventés, soit falsifiés. On peut rapprocher de ce terme celui plus récemment utilisé de « fake news ». Ces « fausses nouvelles » désignant généralement la diffusion par de multiples sources relayées par les réseaux sociaux d’une information présentée comme sûre.

Bimestriel

Une publication à fréquence bimestrielle ou un bimestriel est une publication paraissant tous les deux mois. Elle peut aussi être désignée sur le nom de quinzomadaire.

Ce terme ne doit pas être confondu avec bimensuel /  bimensuelle.

Blanchet

Le blanchet en imprimerie est un matériau en caoutchouc utilisé en offset entre le cylindre porte plaque et le papier qui va être imprimé. C’est le blanchet qui reçoit l’encre destinée à l’impression finale.

L’étymologie de ce terme vient de blanket signifiant « couverture » en anglais.

Bouclage

Le bouclage est la dernière étape avant correction et BAT d’une publication.
En principe, lors du bouclage, on ne peut plus modifier d’élément de la future publication. En pratique, notamment dans les quotidiens, c’est le moment où des pages peuvent être refaites, si tombe une information importante.

Bouillon

Le bouillon est le terme utilisé dans le monde de la presse pour désigner les exemplaires invendus. Ces derniers sont généralement destinés à être détruits.

Une piste étymologique est que le bouillon serait une analogie avec la pâte à papier vers laquelle étaient recyclée les invendus.

Le terme est également utilisé pour évoquer la mauvaise situation d’une publication (financière ou en terme de tirage). On l’emploie, par exemple, dans l’expression « prendre un bouillon« .

Brève

La brève consiste en un texte court (d’une dizaine de lignes maximum). Elle fournit en quelques phrases une information très concise. Une brève précédée d’un titre sera préférablement appelée « filet ».

Une brève est rarement seule, elle est présentée dans une colonne de brèves.  Cet emplacement est appelé « encadré », qu’il soit effectivement marqué par un cadre ou pas.